easybike group 24/11/2015

EASYBIKE GROUP INAUGURE SON SITE DE PRODUCTION EN NORMANDIE

usine_easybikegroup
Histoire d'une réindustrialisation

Grégory Trebaol, Président du Groupe Easybike, a annoncé mardi 24 novembre l’ouverture officielle du premier site européen 100% dédié à la conception et l’assemblage de vélos électriques.
Avec le rachat de la mythique marque française Solex en 2013 et de Matra en décembre 2014, le Groupe Easybike détient deux marques faisant partie du patrimoine français avec une histoire de plus d’un demi-siècle. C’est pour respecter cette tradition que le groupe a fait le choix de continuer la production en France de Matra et de la relocalisation pour la marque Solex.
Un retour en France fortement plébiscité par Arnaud Montebourg, ancien Ministre de l’Économie, venu soutenir cette initiative et visiter les nouveaux locaux du Groupe Easybike.

Un véritable écrin à la mesure de ces marques emblématiques

Le bâtiment de plus de 4100m2 implanté à Saint-Lô est aujourd’hui capable d’accueillir une production de plus de 30 000 cycles électriques par an. Flambant neuf, il bénéficie d'équipements et d'installations à la pointe de la technologie : une ligne d'assemblage principale, une autre dédiée aux séries limitées et prototypes, deux cabines de peinture, un bâtiment ignifugé pour les batteries avec système de sécurité par appauvrissement d'oxygène et des pistes d'essais. Enfin un bureau d'étude vient étoffer l'expertise des équipes sur place. Conception, design, prototypage: le processus de développement est rapide et réactif pour suivre les dernières tendances. Entre l’ébauche du projet et sa réalisation, un an se sera écoulé. Après avoir multiplié par cinq ses effectifs en un an, quinze autres salariés seront embauchés dans la région d’ici 2017 pour compléter l’effectif. Ainsi la production pourra être portée par la suite jusqu’à 60 000 vélos par an, avec un roulement de trois équipes. Un atout de taille à l’heure où la mobilité douce est un enjeu majeur.

Entreprises et région partenaires

Ce site de production est également un exemple de réussite en matière de collaboration public / privé. Le bâtiment a en effet été construit sous maîtrise d’ouvrage de Saint-Lô Agglo. Le coût de l’opération s’élève à 3 900 000€ avec un co-financement du conseil départemental de la Manche à hauteur de 300 000€. Ce projet contribuera à dynamiser l’ensemble du tissu économique et social de la région via des collaborations avec les entreprises locales. Ainsi, Saint-Lo Agglo investit sur l’avenir et œuvre pour donner à son territoire une dynamique où la place à l’initiative et à l’innovation est essentielle.